© 2018 Link - Chazalon Glairoux Lafond - architectes associés

1/20

Le centre de loisirs et de services complète le réaménagement de la plage de Saint-Victor- sur-Loire .Il est né d’une conception intimement liée au caractère du site. Les qualités paysagères du lieu et son appartenance à une zone classée Natura 2000 ont imposé au projet une attention particulière à l’égard du paysage.
Dans un souci de justesse et de discrétion, l’installation du bâtiment se traduit par son encastrement dans le talus végétal. Cette disposition assure une continuité du bâtiment avec la prairie par sa toiture , et offre une façade ouverte, simple et équilibrée s’étirant le long de la plage. La moitié des espaces du projet étant extérieure, la conception spatiale cherche délibérément un équilibre entre les masses bâties et les vides afin de proposer une volumétrie silencieuse, qui répond exactement aux fonctions qu’elle abrite .
Le centre de loisirs tente de faire corps avec le terrain. Plutôt que construire un bâtiment sur le site, l’intention est en quelque sorte de construire le site avec le bâtiment. La présence de volumes massifs sans percements et de piliers aux angles évoque un rapport puissant avec le sol, un ancrage dans le terrain. La mise en retrait des poutres et l’expression d’une fine corniche pour terminer le bâtiment évoque le rapport au ciel. Le bâtiment puise dans un vocabulaire classique afin d’en définir son écriture.
Les murs blancs faisant face à la capitainerie elle-même blanche  permettent d’instaurer un dialogue et de présenter le nouveau bâtiment, le parvis et la capitainerie comme un tout faisant office de seuil à l’ensemble de l’aménagement. Des éléments en bois viennent s’inscrire ponctuellement dans le bâtiment pour révéler des espaces particuliers du projet .


 

Centre de loisirs et de services, Saint-Victor sur Loire, 2013 - 2015

Maitrise d'ouvrage : Ville de Saint-Etienne

Maitrise d'oeuvre : LINK architectes (architectes mandataires), CM économistes (économie), Rabeisen (structure), BEBC (fluides).

Programme : 2 snacks avec leurs terrasses, dépôts, billetterie, abri couvert et sanitaires publics.

Surface : 210 m2

Budget : 314 000 € HT

Calendrier : consultation 2013, Livraison février 2015

Crédits photographiques : @ François Maisonnasse