1/4

85 logements, Ferney-Voltaire, 2018 - 2024

La Zac Ferney Genève innovation est un programme ambitieux.
L’enjeu de fabriquer un nouveau morceau de ville est à bien des égards une tâche complexe. Comment ce nouveau corps s’accroche à la ville? Quelles continuités dessine t-il? quelles ruptures? Quels usages peut-il acceuillir?
Fabriquer la ville aussi rapidement est un acte soudain qui doit établir les conditions d’une certaine familiarité garante d’une appropriation, d’une forme d’appartenance dont les futurs usagers et les actuels Ferneysiens pourront se saisir pour faire appartenir socialement et culturellement ce nouveau programme à la ville et au paysage.
La lecture de la synthèse des enjeux d’aménagement donne les premières clefs pour comprendre et mettre en oeuvre le projet. Préalable à toute construction, le grand paysage et la « trame » naturelle initient le travail de conception à l’échelle des bâtiments. Ils sont les conditions initiales, le socle (physiquement et symboliquement) qui lie, donne à voir, installe les premiers seuils et hiérarchies.
Le paysage traverse donc la ville et les nouvelles constructions. Entre au travers, par dessous et par dessus, il assure une continuité et dessine ce premier plan paysager pour chacun, pour chaque usage, pour chaque habitat. Les bâtiments qui viendront s’ancrer dans cette nouvelle architecture des sols devront nécessairement composer avec et la laisser pénétrer dans chacune des parcelles. Une intelligence dans le traitement de la limite est recherchée pour garder la lisibilité de cette continuité et dessiner les contours de l’espace public.

Les deux bâtiments de logements, par leurs formes et leurs géométries, tentent de dessiner ces intentions comme un projet à la fois inscrit dans la logique plus vaste du quartier mais aussi comme une entité propre et unitaire.

Maitrise d'ouvrage : Quartus immobilier

Maitrise d'oeuvre : LINK architectes (architectes mandataires), Illiade Ingeniérie

Programme : 85 logements

Surface : 4578 m2

Budget : ... € HT

Calendrier : Concours 2018, Etudes en cours

© 2020 Link - Chazalon Glairoux Lafond - architectes associés