1/9

Pôle sportif communautaire, Montluel, 2018

Le public se presse dans les gradins, baignés d’une douce lumière du Nord descendant du toit. En contrebas, les gymnastes sautent, tourbillonnent, rebondissent dans la grande salle au volume généreux rythmé d’une fine structure qui se déploie dans la lumière. 

Desservis par une rue haute et longeant la grande salle sur sa longueur, les gradins permettent aux spectateurs d’aller et venir, d’assister à l’évolution des gymnastes sur les différents agrès au rythme de la compétition et d’apprécier le spectacle qui leur est offert dans les meilleures conditions. 

La rue haute, superposée à la circulation au rez-de-chaussée, structure le gymnase dans sa longueur. Accessible depuis le hall d’accueil et l’espace de convivialité qui lui est lié, ces deux circulations desservent, au rez-de-chaussée, le pôle gymnastique, et à l’étage la salle de boxe et la salle d’arts martiaux. Superposées, ces entités s’organisent autour d’une cour intérieure. Jardin ouvert sur le chemin qui longe la voie ferrée, le patio est une pièce en plus où se croisent le regard des gymnastes, petits et grands, des boxeurs, des judokas... 

L’ellipse de lumière projetée par l’ouverture en toiture, mouvante au gré des heures, est le marqueur du temps qui passe au cœur du bâtiment. Échancrure dans l’enveloppe, la cour participe à la volumétrie du gymnase. Creusée à l’Est pour couvrir le parvis d’entrée, l’enveloppe se plie pour longer le chemin au Nord et se soulève pour laisser entrer la lumière à l’intérieur du gymnase. Les grandes fenêtres s’adaptent à l’environnement, proche ou lointain. Hautes sur la façade Est pour offrir des vues sur le ciel, elles descendent au niveau du sol sur la façade Ouest pour profiter du jardin. 

Percé, plié, soulevé, le volume se revêt d’une peau métallique. Ondoyante et vibrante, celle-ci offre des reflets changeants et colorés au fil des heures et des saisons, faisant du bâtiment le prolongement de son environnement. 

Maitrise d'ouvrage : Communauté de communes de la Côtière

Maitrise d'oeuvre : LINK architectes (architectes mandataires), Doucerain Delziani architectes  (architectes associés), BMF (économie), Batiserf (structure), Nicolas Ing. (fluides, QEB), génie acoustique (acousticien).

Programme : salle de gymnastique, salle de boxe, salle d'arts martiaux, vestiaires, gradins 500 places.

Surface : 3979 m2

Budget : 4 900 000 € HT

Calendrier : Concours 2018

© 2020 Link - Chazalon Glairoux Lafond - architectes associés